Tenir compte de son style d’apprentissage pour l’orientation

Si le jeune ou l’adolescent se trouve dans la nécessité de toujours faire  beaucoup d’efforts dans son parcours scolaire ou étudiant pour un résultat moyen, tiendra t’il dans la durée ? Le découragement est il à prévoir ?

Si le jeune connaît la difficulté dans ses apprentissages et que seule sa motivation  le tient  pour atteindre les objectifs fixés. Il a peut être, seul fixé ses objectifs et il se dit qu’il doit les respecter.

Quand j’écris ce paragraphe, je me dis  » Est-ce que cela existe  » ?

Les  futurs bacheliers, ont jusqu’en mars pour faire leurs  choix d’orientation et les 3ème jusqu’en février. Il est temps d’y penser !

J’ai envie de leur dire :

Visez le métier qui vous intéresse, mais renseignez vous  sur la formation qui s’y attache. Pensez aux modalités qui vous sont proposées.

Vous choisissez la faculté et les amphithéatres, si vous êtes auditif, ce sera plus facile.

Vous souvenez vous des styles d’apprentissage ?  Si vous êtes auditif, visuel ou kinesthésique, vos apprentissages vont être facilités par des méthodologies différentes.

Adulte, j’ai suivi  une formation que je souhaitais fortement, à la faculté  pendant un an. Les cours  de la fac avaient pour moi beaucoup d’intérêts, heureusement !  Je suis kinesthésique, en fin de journée et encore en fin de semaine, je  me souvenais de peu de choses. Comme je ne voulais rien lâcher, je devais tout  synthétiser, résumer, faire des fiches, créer des dessins de ce qui était appris,  un travail important pour me souvenir. Et je peux vous confirmer, qu’il faut énormément de motivation pour être toujours dans l’effort.

Pour réussir il faudra  être capable de visualiser le but à atteindre pour faire autant d’efforts. Ce but à atteindre, il faut qu’il soit choisi par l’intéreressé, qu’il ne soit pas un souhait pris par défaut et surtout pas décidé par une tierce personne.

Aussi, bien connaître son style d’apprentissage est important pour savoir si les années d’apprentissage seront effectuées avec ou sans confort.

Les formations developpées autour d’écrits, qui s’appuient sur des dessins, des tableaux, des schémas favoriseront les visuels.

Les enseignants qui écrivent au tableau et qui vont fournir des documents écrits vont aider le travail du visuel

Les exercices de mise en pratique permettront au kinesthésique de bien mémoriser

L’auditif assimilera  bien  en écoutant seulement.  Et sa mémorisation s’effectuera de lectures et de questions.

Quand vous choisissez une école, mettez en face de vos caractéristiques en situation d’apprentissage, les contraintes qui vous seront imposées pendant la formation. Ceci vous permettra d’obtenir une idée sur les efforts que vous aurez à fournir.

Si vous ne savez pas à quelle catégorie vous appartenez, évaluez vous, il existe des tests gratuits  sur certains sites.